Les discussions guidées

L’ introduction

Les discussions guidées font partie intégrante de la stratégie de mobilisation par le Forum Génération Égalité.

Entre septembre 2020 et juin 2021, plus de 700 personnes venant de toutes les régions du monde se sont réunies pour quatre discussions thématiques traitant de sujets transversaux relatifs au Forum, à ses six coalitions d'action et au Pacte sur les femmes, la paix, la sécurité et l'action humanitaire. Les sujets discutés pendant ces événements allaient de l'inclusion à plusieurs niveaux et l'intersectionnalité au militantisme intergénérationnel et au leadership des jeunes, en passant par la transformation des normes sexuelles, et le pouvoir de la narration pour générer le changement aux plans local et mondial. Les participants constituaient un groupe de personnes diverses, telles que de jeunes militants, des représentants de la société civile, des responsables officiels, le secteur privé, des organisations caritatives partenaires et des institutions des Nations Unies.

Les discussions guidées ont débouché sur des recommandations concrètes dont le but était d'influer sur le processus et les résultats du Forum, et de renforcer l'engagement des parties prenantes et la construction du mouvement en faveur de l'égalité entre les sexes. Accédez ci-dessous aux rapports finaux de chaque événement et aux recommandations qui ont été émises.

Discussion guidée #1

La première discussion guidée a abordé les concepts d'intersectionnalité et d'inclusion à plusieurs niveaux pour montrer précisément le rôle central qu'ils jouent dans la promotion de l'égalité hommes-femmes. Dans le contexte de dynamiques sociales complexes, marquées par des formes multiples de discrimination et d'inégalités croisées que la crise de la COVID-19 a exacerbées, la discussion a insisté sur l'importance de s'assurer que le Forum adopte et encourage une approche intersectionnelle dans sa structure de gouvernance et la tenue du Forum, notamment en faisant mieux entendre les voix des groupes de population historiquement marginalisés et en augmentant leur représentation.

Lire le rapport ici.

Les intervenant(e)s étaient :

Mozn Hassan, féministe et défenseuse des droits humains (Égypte)

Sophia Pierre-Antoine, militante des questions de relations hommes-femmes (Haïti)

Alda Facio, juriste, universitaire et écrivain

Lizzie Kyama, militante des droits des femmes et des filles handicapées

Curated Discussion #1

Discussion guidée #2

Le sujet de la deuxième discussion guidée, «  militantisme intergénérationnel et leadership intersectionnel des jeunes » a résulté de la priorité du Forum Génération Égalité de favoriser un engagement significatif des jeunes dans tous les aspects de la vie économique et sociale, en particulier des jeunes femmes et des filles. S'appuyant sur les travaux du Groupe de travail Jeunesse Génération Égalité, les intervenant(e)s et les participant(e)s ont souligné les difficultés continues que rencontrent les mouvements en faveur des droits des jeunes et les jeunes militant(e)s à travers le monde, et ont encouragé le Forum à s'attaquer à ces problèmes en créant un environnement qui favorise et défende le leadership des jeunes et des adolescent(e)s.

Lire le rapport ici.

Les intervenant(e)s étaient :

Ruth Miller, militante des droits des peuples autochtones et du climat

Mary Robinson, ex-présidente d'Irlande

Fernanda Heredia, militante des droits des peuples autochtones (Chili)

Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d'ONU Femmes

Tan Ejin, militante de l'Association mondiale des guides et des éclaireuses

Everjoice Win, leader de la justice sociale et des droits des femmes

Sarah Awad, jeune militante et représentante externe de l'Association mondiale des guides et des éclaireuses

Curated Discussion #2

Discussion guidée #3

La troisième discussion guidée a abordé la nécessité de transformer les normes sexuelles ancrées pour réaliser l'égalité hommes-femmes. Les intervenant(e)s aussi bien que les participant(e)s ont montré que des normes nocives en matière de relations hommes-femmes représentaient un obstacle majeur à l'égalité entre les sexes, car elles affectent de façon disproportionnée les femmes et les filles et contribuent directement aux violations des droits des femmes, tels que le droit à l'éducation, à la santé et à la participation politique. Dans ce contexte, il a été recommandé au Forum Génération Égalité de continuer à soutenir les mouvements féministes, notamment en créant un contre-discours aux normes et aux stéréotypes discriminatoires et en favorisant la mobilisation d'acteurs essentiels tels que les dirigeants communautaires et religieux, qui ont un rôle important à jouer dans la transformation des normes aux niveaux local et mondial.

Lire le rapport ici.

Les intervenant(e)s étaient :

Anna-Tulie Araujo, cofondatrice d'ULTRA (Brésil)

Selin Ozunaldim, jeune militante nationale des relations entre les sexes et membre de HeForShe

Sylvain Obedi, fondateur et coordinateur national d'Enable the Disable Action

Dipty Chander, présidente de l'association E-mma, employée chez Google (France)

Laxman Belbase, codirecteur de Men Engage Alliance

Marwa Sharafeledin, chercheuse et militante, membre du Conseil consultatif de Musawah

Curated Discussion #3

Discussion guidée #4

La quatrième et dernière discussion guidée était axée sur la narration en tant que technique susceptible de créer du changement et de réaliser l'égalité entre les hommes et les femmes aux niveaux local et mondial. La discussion a permis d'entendre des histoires de résilience et d'action dans différents contextes et a exploré le rôle d'acteurs essentiels tels que les groupes locaux de population et les organisations de terrain, et celui de techniques de narration telles que le théâtre interactif pour faire connaître les problèmes d'égalité entre les sexes et promouvoir un changement durable. Comme mentionné dans le rapport, la discussion a permis de suggérer que le Forum Génération Égalité encourage la narration pertinente et responsable pour mener à un changement durable aux niveaux local aussi bien que mondial.

Les intervenant(e)s étaient :

Mia Gary, 12 ans, guide (Malaisie)

Norma Palacios Trabamala, représentante du premier syndicat mexicain

Gerel Dondovdorj, présidente de la Fédération nationale des non-voyants de Mongolie

Sevidzem Ernestine Leikeki, directrice du département des relations hommes-femmes de CAMGEW (Cameroun)

Jaha Dukureh, militante des droits humains et de la lutte contre les mutilations sexuelles féminines (Gambie)

Cearlovey Granali, 18 ans, guide, jeune leader et militante (Philippines)

Malak Swed, membre du Conseil de Tamas, coalition de la société civile syrienne

Stephanie Alexandra Altamirano Herrera, militante de la lutte contre la violence fondée sur le sexe (Équateur)

Curated Discussion #4